Firefox est mort, vive Firefox.

jeu. 18 février 2016 par Sabcat

Ce matin, en lisant un billet de Mozillazine-fr.org, je me suis interrogé aussi. Pas sur le fait que Firefox meurt lentement, mais sur le fait qu'on se pose encore cette question, l'air surpris : —« Ça alors, mais comment c'est possible donc ?».

Malheureusement, ce n'est pas Firefox qui meurt, C'est Mozilla qui crève à petit feu. "Abandonner", Thunderbird à la communauté, ok. Peu de monde utilise encore un client lourd à la maison, ne serait-ce que parce que souvent le port 25 est bloqué en France (ailleurs, j'en ai rien à foutre), Gmail est bien trop séduisant de toute façon. De plus, Thunderbird se suffit à lui-même. Qu'améliorer sur un client qui ne permet de lire que des mails ? Tout un tas d'options sont superfétatoires de toute façon. TB est devenu une usine à gaz et pas pour son bien, mais ce dernier point reste mon avis. Perso, j'utilise Claws Mail, plus léger et tout aussi efficace.

Mais par contre, abandonner FirefoxOS qui était la seule chance de survie pour Mozilla, faut pas chercher plus loin. FirefoxOS était le seul moyen de concurrencer Google sur son propre terrain, le mobile qui représentera 80% des terminaux de demain. Incroyable de se tromper à ce point.

Google pose pierre par pierre tout son écosystème qui enferme un peu plus le gogo dans ses tentacules. Comme voulait le faire Steve Jobs avant de claquer. Chrome installé de force sur tous les smartphones, pas besoin d'aller chercher plus loin, un clic ça fonctionne. Je ne connais personne (je dis bien personne) qui a changé le fureteur d'origine de son tél.

Chrome installé avec des logiciels tiers, grâce à la petite case pré-cochée. Chrome c'est génial, pour moins de 40€ tu peux acheter un Chromecast. Chrome. Chrome. Chrome….

Sans parler du fait que Mozilla a coupé son partenariat avec Google. La connerie à ne pas faire. Maintenant, Google est en tête des « ventes » de son navigateur, mais n'a plus besoin de Firefox qui monétisait sa page d'accueil, ce dernier étant relayé au fond de la classe.

Alors Mozilla abandonne Thunderbird, il en sera de même avec Firefox quand celui-ci sera jugé « plus assez  rentable ». Mozilla veut donc se recentrer sur les objets connectés. LOL.
Vous savez les TV, les frigos, les détecteurs de fumée, les autoradios... Mais sincèrement, qui acceptera d'utiliser FxOS quand il y a déjà Android ou ChromeOS ? Personne. C'est pas compliqué, personne. Samsung ? Hahaha.
Google est en train de faire exactement ce que Microsoft à fait à son époque. Incontournable, la seule grosse différence, c'est que Google est 100 fois plus dangereux que Microsoft ne l'a jamais été.
En espérant que Firefox sera forké intelligemment. Pour FirefoxOS, un fork n'y changera rien puisqu'il sera bien trop compliqué de l'installer sur du matériel compatible, les constructeurs ne jouant déjà pas le jeu avec Mozilla.
Bon courage aux déçus de Mozilla dont je fais partie.