Tor

jeu. 10 juillet 2014 par Sabcat

Le contexte

On assiste de nos jours à une mise en boite en sapin de la liberté d'expression en France. Digne d'une dictature telle de celle de Pinochet ou de Sadam Hussein, le gouvernement français actuel, marchant dans les pas de son prédécesseur, n'hésite plus à bafouer la liberté d'expression telle qu'on se l'imagine, puisque la constitution limite sa portée par la loi pour des raisons que je peux comprendre, mais pire, ces idiots mettent en coupe réglée la liberté de penser.
En effet depuis hier est discuté le projet de loi sur le blocage administratif des sites internet. Il sera débattu mi-juillet et consiste à faire bloquer sans l'avis d'un juge, tout site internet qui ne plairait pas à facho 1er.
Un simple fonctionnaire (je n'ai rien contre les fonctionnaires) pourra décider qui, quand, et comment on peut consulter un site. Ou pas. Un site sera déclaré illégal, sans un juge. Alors au début, on prends toujours l'excuse du site pédophile, puis on rajoute le site faisant l'apologie du nazisme, puis viennent les sites racistes, sexistes. Ensuite c'est simple, il suffit d'ajouter à la liste tout ce qui ne plaira pas, un blog trop pertinent, un journaliste politique au chômage etc...(journaliste politique au chômage, car quand tu es journaliste politique, soit t'es une pute, soit t'es au chômage.)
Les intermédiaires techniques auront l'obligation de faire le boulot de l'état et seront responsables, au cas où, histoire d'en faire de bons capos bien zélés. Un peu comme si les sociétés privées qui gèrent les autoroutes construites avec de l'argent public pour le compte de gros actionnaires, devaient arrêter les chauffards sur leurs réseaux. Même si je vomi sur la Sanef et autres sociétés mafieuses du même genre, je ne trouve pas ça normal, ni même éthique pour un gouvernement.
Que je n'ai pas le droit de hurler des slogans racistes dans la rue, je peux le comprendre et je l'accepte volontier, ça pourrait créer un trouble à l'ordre public, émeutes et autres... Par contre, que je pense que les noirs sont inférieurs aux blancs, que les femmes sont toutes des salopes, que les chambres à gaz n'ont jamais existé, c'est mon problème. Et si j'ai envie d'en discuter sur un forum avec d'autres gens qui ont les mêmes idées que moi, c'est mon problème. En quoi l'état se permet de dire ce que je peux lire sur internet ?

censure

L'Etat se fout bien évidement que je sois raciste ou mysogine ou anti-roux. Tout ceci n'est mis en place que pour installer une censure globale sur internet. Une pensée unique, décidée en haut lieu et appliquée par un petit fonctionnaire.
J'y vois là une très nette atteinte aux libertés individuelles, à la liberté de penser. Par exemple, si je pense que François Hollande est une grosse merde corrompue par son ennemi de la finance, j'ai le droit quand-même de le penser. J'ai juste pas le droit de le dire en public. Il y a une sacrée différence. Mais on essaye de m'interdire de le penser en me privant de lire les sites que j'ai envie. On m'interdit de développer ma réflexion par moi-même en me faisant ma propre opinion, mes propres idées. Mais surtout, de les partager mes fameuses idées.
Au passage, je suis sur Internet depuis presque 18 ans et Je n'ai jamais vu de site pédophile sur le Web. Faudrait peut-être arrêter avec ces vieilles légendes urbaines de désinformation. Le PS avait hurlé quand le gouvernement de Sarközy de Nagy-Bocsa avait voulu instaurer un filtrage sans un juge. Mais bon, on connait tous les promesses et la vraie nature du PS maintenant, qui n'a de socialiste que le nom. Mais on s'égare là...

Le réseau Tor

Voyons maintenant ce qui nous interesse. Le fameux réseau TOR. Rien à voir avec une tapette en tenue moulante et un gros marteau qui crache des éclairs. (admirez la référence homophobe et phallique dans la phrase ;)

Tor (acronyme de The Onion Router, littéralement le routeur oignon ) est un réseau informatique superposé mondial et décentralisé, implémentation du principe de réseau mélangé ("mix network"). Il est composé de routeurs organisés en couches, appelés nœuds de l’oignon, qui transmettent de manière anonyme des flux TCP. Le réseau Tor peut ainsi rendre anonymes tous les échanges internet basés sur le protocole de communication TCP. Le projet Tor a reçu le prix du logiciel libre 2010, dans la catégorie projet d’intérêt social (Wikipédia, j'ai pas envie de réinventer la roue).

Le navigateur Tor pré-configuré...(ou pas)

Il est recommandé d'utiliser le paquet pré-configuré (quand on débute) disponible à l'adresse suivante:

https://www.torproject.org/projects/torbrowser.html.en

Il est disponible sur toutes les plateformes principales (Gnu/Linux, Windows, et Mac OsX) il y a aussi une version Android que je n'ai pas testé et le code source si vous vous sentez prêt à le compiler pour votre plateforme. Donc vous le téléchargez et vous l'installez. Logique.
L'avantage c'est qu'avec ce "bundle", les réglages sont déjà faits, vous ne vous occupez de rien, et vous pouvez continuer à utiliser votre navigateur principal pour du surf "quotidien". L'idéal étant de n'utiliser que le navigateur Tor, mais vous perdez l'avantage des marque-page, mots de passe enregistrés, historique si vous l'utilisez etc...
Si vous installez Tor en temps que service, vous devrez configurer votre navigateur vous-même pour qu'il emprunte le réseau Tor. L'avantage est que tous les logiciels qui ont accès au net peuvent emprunter le réseau si vous les configurez. Par exemple, vous pouvez utiliser le navigateur Midori avec le réseau Tor, et Firefox sur le réseau normal. Ou vous pourrez configurer votre logiciel de messagerie (Thunderbird, Claws-Mail, Kmail), votre logiciel de chat (Irssi, Xchat...) ou même passer par le réseau Tor pour télécharger illégalement des films et albums grace à Deluge, sans oublier de désactiver la DHT, bien-sûr.

Installer un noeud Tor sur votre machine

Là, il est question de participer à l'expansion du réseau, et de contribuer à rendre Internet plus libre, plus sûr et performant. En installant un noeud Tor, vous permettez à des dissidents Ukrainiens de racconter la vérité sur les mensonges des grands médias occidentaux (histoire de rappeller ce qu'est un journaliste politique) en faveur des USA et de leur politique ultra agressive contre la souveraineté des peuples.
Plus il y aura de noeuds Tor, plus le réseau sera rapide et libre et ressemblera à ce pourquoi il a été crée. Un réseau qu'on ne peut détruire ni censurer.
Pour ça je vous renvoie à la doc officielle. Voilà, c'est juste une "petite" initiation, si vous cherchez un peu, vous trouverez de nombreuses docs et tutos sur le pourquoi et surtout le comment. N'oubliez pas que plus il y aura d'utilisateurs, plus ce sera difficile pour les terroristes de la NSA de vous surveiller. A bientôt pour de nouvelles aventures.

Quelques lien utiles:

http://lehollandaisvolant.net/tuto/tor/

https://www.torservers.net/misc/Tutoriel.TOR.fr.-.1.0.pdf

https://securityinabox.org/fr/tor_reseau